Vert Saint-Egrève
Accueil du site
Dernière mise à jour :
mercredi 7 juin 2017
Statistiques éditoriales :
204 Articles
3 Brèves
Aucun site
4 Auteurs

Statistiques des visites :
200 aujourd'hui
300 hier
527052 depuis le début
     
Brèves
Réfugiés : nous demandons un accueil digne...
mercredi 7 juin

Voici le vœu proposé au vote du Conseil Municipal du 7 juin 2017 de la part du groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Objet du vœu : Accueil des réfugiés : des citoyens et associations veulent se mobiliser, la commune peut les aider

Un Programme d’Accueil et d’Hébergement des demandeurs d’Asile (PRAHDA) devrait ouvrir en juillet au Fontanil dans les locaux de l’hôtel Formule 1. Il soulève le rejet de certains élus et d’habitants du Fontanil. Au contraire, de nombreux Saint-Egrevois et associations d’entraide et de solidarité souhaitent se mobiliser pour que les réfugiés, poussés à quitter leur pays pour fuir la guerre et la misère, reçoivent ici, dans la métropole grenobloise et en particulier dans sa partie nord-ouest, un accueil digne de ce nom. L’Europe ne fait pas correctement son travail pour éviter les conflits à ses portes, l’Etat ne fait pas non plus correctement son travail en ne permettant pas aux réfugiés de déposer leur demande d’asile dès leur arrivée, en laissant trop longtemps trainer la réponse à cette demande, en ne proposant aux réfugiés aucun hébergement, aucune ressource et aucun droit de travailler pendant des mois. Le Conseil Municipal demande que soit organisée une réunion d’information entre la préfecture, le délégataire de l’Etat pour l’accueil des réfugiés et les communes du Fontanil et de Saint-Egrève. Le Conseil Municipal propose par ailleurs que la commune, à travers ses services municipaux compétents et son CCAS, facilite le travail des associations et citoyens qui souhaitent venir en aide aux demandeurs d’asile du Prahda du Fontanil. La commune s’engage donc, dans la mesure de ses moyens, à jouer un rôle de coordination, à mettre à disposition les locaux communaux ou tout autre moyen jugé utile afin d’entretenir cette solidarité avec les réfugiés et la commune du Fontanil.

 
20ème Festival de l’Avenir au Naturel
mardi 30 août
le 3 et 4 septembre 2016, un festival digne d’intérêt
 
Sur le Web : Plus d’informations
Vous êtes perdus ? Mode d’emploi du site !
samedi 25 octobre
Si vous êtes perdus dans la structure du site, voir la rubrique "plan du site". Elle permet de voir une liste classée des différents articles.
 
Articles les plus récents
mercredi 7 juin 2017
mars 2017 - Il était une fois un parc amputé
La bataille pour la préservation du parc de Fiancey a commencé dès 2010. Nous étions nombreux à considérer que ce grand espace vert devait être entièrement sauvegardé à l’heure où le reste de la ville allait se densifier et accueillir plus d’habitants. De plus, nous avons toujours dénoncé le gaspillage du foncier qu’allaient engendrer les constructions sur cette étendue d’herbe. Et comme c’est une zone humide, la loi impose de réaliser des bassins de rétention correspondants au double de la superficie ainsi détruite ! Où seront ces compensations ?
Avec le soutien de plus de 600 saint-égrèvois qui s’étaient (...)

lire la suite de l'article
mercredi 7 juin 2017
Juin 2017 - Elections
Nous tenions à saluer les saint-égrèvois qui se sont déplacés en masse les 23 avril et 7 mai derniers pour élire leur Président de la République. Au 1er tour, 77,34 % des 11 880 inscrits se sont exprimés. Ils ont placé en tête M. Macron avec 31% des suffrages, suivi de M. Mélenchon avec 22.06 %, puis M. Fillon à 16.03%, Mme Le Pen à 14.93 % et enfin M. Hamon à 8.42%. Vous connaissez la suite…
Comme au niveau national, mais de manière amplifiée à Saint-Egrève, une majorité de français ont souhaité mettre fin au bipartisme qui était de toute façon condamné par la montée du FN et l’absence de résultats tangibles (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 janvier 2017
Octobre 2016 - Nos zones d’activités et commerciales sont-elles adaptées aux enjeux du 21eme siècle ?
Nos zones d’activités et commerciales sont-elles adaptées aux enjeux du 21eme siècle ?
Quel projet local porte Saint-Egrève au sein de la Métropole, dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme intercommunal, pour favoriser les emplois et activités de demain respectueux du développement durable ?
Développées dans les années 60, les zones d’activités et commerciales sont le résultat d’une époque révolue : croissance forte, non prise en compte du réchauffement climatique et de la biodiversité, spécialisation accrue des activités, circuits économiques longs, desserte automobile, consommation d’espace au détriment (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 janvier 2017
Février 2017 - Participation citoyenne : vœu pieux ou d’avenir ?
Participation citoyenne : vœu pieux ou d’avenir ?
A St-Egrève, la participation des habitants à la vie démocratique locale se résume à voter tous les 6 ans. Le Conseil des habitants est opaque, celui de l’Agenda 21 ne se réunit plus, le Conseil Municipal des Enfants a disparu. Pourtant, dans le projet de mandat de l’actuelle majorité, on lit : « développer la démocratie de proximité, mettre en place un Conseil de Jeunes, … ». La ville pourrait prendre exemple sur la Métropole qui a lancé une plate-forme participative où chacun peut donner son avis sur les projets.
A St-Egrève, nous pensons qu’il est grand (...)

lire la suite de l'article
samedi 28 janvier 2017
Janvier 2017 - Que financeront vos impôts locaux en 2017 et seront-ils bien utilisés ?
Que financeront vos impôts locaux en 2017 et seront-ils bien utilisés ?
Budget d’austérité en 2017 à St-Egrève : pour la 2ème année, l’équipe municipale (4ème mandat depuis 1995) nous serre la ceinture. D’un côté ce sera « disette » pour une partie des St-Egrèvois, de l’autre, plusieurs projets discutables sont prévus cette année.
Globalement, la dynamique immobilière de Saint-Egrève, tant au niveau du résidentiel que de l’implantation d’entreprises permet une hausse des recettes communales même si l’Etat continue de diminuer son aide. Cependant, St-Egrève a décidé de serrer la vis en faisant des choix assumés (...)

lire la suite de l'article