Vert Saint-Egrève
Accueil du siteEcologie
Dernière mise à jour :
vendredi 1er décembre 2017
Statistiques éditoriales :
213 Articles
3 Brèves
Aucun site
5 Auteurs

Statistiques des visites :
243 aujourd'hui
200 hier
561380 depuis le début
     
Ambroisie à Saint-Egrève : suite...
samedi 7 juillet 2012

popularité : 1%

Déjà un an que JP Moy écrivait les premiers articles sur le sujet ont été écrits. La suite...

De l’AMBROISIE à Saint Egrève

Ambroisie l’invasion continue

"2012, l’Ambroisie s’installe à Saint Egrève...

En juin 2011 nous avions découvert pour la première fois de l’ambroisie dans les remblais du pont barrage, côté St Egrève et Noyarey, ainsi que sur les terrains de Vence éco-parc ( !).

Cette plante a été introduite accidentellement en Rhône-Alpes il y a environ un siècle, en provenance d’Amérique du nord. Elle est très envahissante, et surtout son pollen très abondant est un des plus allergènes connus, puisqu’il provoque des réactions chez les personnes sensibles à partir de quelques dizaines de grains par m3. Il est probable qu’elle est arrivée sur notre commune avec de la terre de remblai provenant de zones contaminées.

Dès les premières observations, nous avions averti les communes de St Egrève et Noyarey, le conseil Général, la Métro, l’AREA, et Carrefour, tous concernés vu le découpage complexe de ces espaces.

En effet, comme il s’agit d’une plante annuelle, il était possible de l’éradiquer en empêchant sa floraison et la production de graines.

La commune de St Egrève avait réagi immédiatement par un premier fauchage, suivi par d’autres fauchages plus tardifs. La Métro n’avait rien fait, mais répondu en septembre "Merci de nous avoir avertis, on va s’en occuper", les autres organismes n’avaient pas jugé utile de répondre ni de faire quoi que ce soit, malgré l’obligation de destruction par arrêté préfectoral du 7 mars 2000.

Aujourd’hui, des graines encore présentes dans le sol et/ou celles produites par les plants qui n’ont pas été détruits en été 2011 ont germé, et de nouveaux pieds sont apparus, heureusement moins nombreux qu’en 2012. Une surveillance et leur destruction s’impose encore, l’éradication est peut-être encore possible .

La gestion calamiteuse de cette affaire est hélas emblématique de la façon dont sont traités les questions environnementales : les mesures minimes au départ (quelques heures de surveillance et fauchage) ne sont pas prises à temps, et le problème devient insoluble ! "

 
Messages de forum :
Ambroisie à Saint-Egrève : suite...
lundi 23 juillet 2012
par  patrick

bonjour,

sauf erreur, je viens de voir (signalé aux service espace vert) un plan d’ambroisie devant le crédit agricole de st egreve ds les plates bandes et dans la friche le long de leroy merlin. Ces 2 plants ne sont pas loin de fleurir.

plants arrachés à proveyzieux également lieu dit la chiaise.

depuis quelques temps je constate une sensibilisation allergique par fort vent vers la monta



Fil de discussion