Vert Saint-Egrève
Accueil du sitePlan local d’urbanisme
Zone verte de Fiancey !
mardi 27 novembre 2012

popularité : 2%

Fiancey ! Préservons la totalité de la zone verte !

L’entrée de Saint-Egrève est identifiée par une zone verte remarquable englobant le parc de Fiancey, le long du Néron et les terrains le long de l’ex nationale 75 qui avaient été réservés pour la construction d’un lycée (projet abandonné).

Il faut maintenir cette entrée verte symbole de notre commune !

C’est une question de bon sens. L’accroissement de la population de notre canton nécessite de préserver intégralement nos parcs pour qu’ils aient une taille suffisante pour l’avenir. Cela contribuera au bien-être de nos concitoyens citadins.

C’est une question d’équité. Maintenir des espaces verts, c’est garantir une meilleure qualité de vie pour la grande majorité des personnes qui vivent en appartement, à Saint-Egrève et dans l’agglomération.

C’est une question de solidarité intercommunale. Le parc de Fiancey a un usage récréatif qui dépasse largement Saint-Egrève. Sa vocation intercommunale sera renforcée avec l’arrivée du tramway. Un accès à un espace naturel en transport en commun, c’est dans la logique du Grenelle de l’environnement !

C’est une opportunité rare. Les terrains plats non bâtis sont devenus dans la cuvette grenobloise un « bien rare ». La zone directement menacée par des constructions le long de la route de Lyon devrait devenir davantage un lieu d’activités de plein air sociales et culturelles. Le coût de rachat de ces terrains par la commune à la Métro, très raisonnable, permet d’envisager leur maintien en zone verte.

C’est l’affirmation d’un lien entre plaine et montagne. Saint-Egrève doit devenir une vraie porte d’entrée du parc de la Chartreuse. Notre entrée de ville doit être un signal fort de cette volonté.

C’est une question de gratuité des loisirs. Les terrains de foot gratuits accessibles à tout moment régressent (voir à St Martin Le Vinoux) au profit de terrains de foot parfois payants (Ouverture de Soccer 5 à Meylan et d’un autre à Echirolles.)

C’est une question d’environnement. Ce parc contribue de façon réelle à refroidir les nuits d’été souvent caniculaires et les îlots de chaleur urbaine. Préserver une plaine herbeuse de 2 hectares en ville c’est aussi permettre à toute une micro flore et faune de se développer. Et n’oublions pas qu’il s’agit d’une zone humide.

Pour éviter la construction sur notre entrée de ville, un recours contre le PLU a été déposé. Nous soutenons cette démarche et Vert Saint-Egrève et les adhérents d’Europe Ecologie Les Verts ont apporté un millier d’Euros pour financer ce recours. Nous vous invitons à prendre contact avec l’association de quartier de Fiancey qui organise la collecte de vos dons.

Un centre nautique à Fiancey ? La piscine Tournesol est ancienne, celle des Mails également et n’est utilisable que l’été. C’est actuellement le SIVOM du Néron (syndicat intercommunal entre St Egrève, Fontanil, St Martin le Vinoux et les communes du balcon de Chartreuse) qui en a la charge et prépare leur remplacement. Ces dernières années, la piscine Tournesol a montré de vrais signes de fatigue avec des fermetures à répétition, très désagréables pour les associations utilisatrices (par ex USSE natation 600 adhérents), pour les scolaires et pour les 90 000 visiteurs annuels. La question d’une remise en l’état ou d’un nouvel équipement est donc légitime. D’ailleurs le projet d’une nouvelle piscine était déjà dans le programme de la majorité actuelle en 2008, comme la préservation des parcs et des espaces verts… Le SIVOM a-t-il peur de la concertation ? Le projet avance discrètement, et le SIVOM annonce brutalement le choix de la zone verte de Fiancey pour la construction ! Un vrai débat aiderait à mieux comprendre les choix qui semblent se dessiner, et permettrait d’envisager des alternatives sérieuses selon des critères objectifs tels que le coût, la desserte, l’insertion dans un quartier, la mutualisation des parkings, la consommation d’espace non bâti, la continuité du service et le devenir des piscines actuelles, la tarification, l’endettement acceptable pour le SIVOM. On pourrait comparer les emplacements éventuels : Fiancey, Prédieu à la place de la MJC, le parc de Vence et les sites des piscines actuelles. Les différentes options pour le futur équipement devraient aussi être débattues. Le choix du site de Fiancey, classé en zone humide, ne va pas de soi ! Selon la loi sur l’eau, toute construction sur une zone humide implique une compensation de 200%. Dit simplement, la construction d’une piscine sur Fiancey impose de réaliser, ailleurs, un bassin de rétention d’une superficie deux fois supérieure à la totalité de l’équipement, pour compenser la perte définitive de cette zone humide. Où ? Au détriment de quelle autre option ? Les élus du SIVOM veulent décider pour nous, à nos frais, sur une analyse qu’on peut résumer à « ce serait bien pour nos communes ». C’est un peu court ! La crise impose de la rigueur, des choix réfléchis et partagés. Nous réclamons donc une vraie concertation avec les habitants du SIVOM pour des choix clairs et connus de tous ! Une étude a été faite, financée par les contribuables. Le SIVOM refuse de la rendre publique. Nous exigeons qu’il le fasse. C’est une question de démocratie !

 
Documents joints à cet article :