Vert Saint-Egrève
Accueil du siteLe mot des élusJournal municipalMandat 2014-2020Année 2014
Juin 2014
jeudi 24 juillet 2014

popularité : 2%

Juin 2014

Pourquoi le 25 mai 2014 fallait-il choisir l’Europe ?

L’Union Européenne ne s’est pas construite sur l’objectif premier d’un simple marché économique mais elle est bien le résultat d’une volonté de réconciliation après les guerres fratricides sur notre continent. C’est ainsi que sera mise en place en 1952 la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier : les ressources indispensables à l’effort de guerre seront dorénavant utilisées à développer d’autres industries. Pour les états et les peuples, l’histoire nous apprend que deux voies sont possibles : - le repli sur soi, se traduisant par le nationalisme, souvent teinté au départ d’un patriotisme en apparence inoffensif. Cette voie, du non à l’Europe, du “c’est la faute à l’autre” est une fausse bonne idée. Les conséquences sont toujours les mêmes : l’isolement ou pire la recherche de (re)conquêtes territoriales comme pour la Russie avec l’Ukraine. - la coopération, c’est le cas de l’Union Européenne avec ses avantages et ses défauts. Oui l’Europe doit être plus politique et davantage solidaire. Pour cela il faut rechercher une harmonisation fiscale concernant les entreprises et les individus, sociale avec un système de protection pour tous, un salaire minimum identique ainsi qu’un système assurantiel public collectif ambitieux contre les aléas de la vie. Évidemment cette Europe doit être motrice dans la transition écologique et la lutte contre le dérèglement climatique. C’est donc un approfondissement de cette union que nous devons rechercher plutôt qu’un nouvel élargissement ou une extension d’accords commerciaux outre atlantique qui empêcheront cette Europe qualitative d’émerger. Saint-Egrève doit pleinement jouer son rôle pour favoriser l’adhésion à l’Europe : les jumelages avec d’autres villes doivent être entretenus et vivants, de même nous devons nous donner les moyens d’envoyer plus de Saint-égrèvois visiter nos voisins européens : c’est un moyen fort pour les nouvelles générations de prendre conscience de l’atout européen, de comprendre d’autres cultures et d’apprendre la tolérance à travers la différence. Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Tania Bustos

 
Articles de cette rubrique
  1. Mai 2014
    24 juin 2014

  2. Juin 2014
    24 juillet 2014

  3. Juillet 2014
    24 août 2014

  4. Septembre 2014
    24 octobre 2014

  5. Octobre 2014
    24 novembre 2014

  6. Novembre 2014
    24 décembre 2014

  7. Décembre 2014
    24 janvier 2015