Vert Saint-Egrève
Accueil du siteLe mot des élusJournal municipalMandat 2014-2020Année 2017
Dernière mise à jour :
vendredi 1er décembre 2017
Statistiques éditoriales :
213 Articles
3 Brèves
Aucun site
5 Auteurs

Statistiques des visites :
243 aujourd'hui
200 hier
561380 depuis le début
     
Janvier 2017 - Que financeront vos impôts locaux en 2017 et seront-ils bien utilisés ?
samedi 28 janvier 2017

popularité : 1%

Que financeront vos impôts locaux en 2017 et seront-ils bien utilisés ?

Budget d’austérité en 2017 à St-Egrève : pour la 2ème année, l’équipe municipale (4ème mandat depuis 1995) nous serre la ceinture. D’un côté ce sera « disette » pour une partie des St-Egrèvois, de l’autre, plusieurs projets discutables sont prévus cette année.

Globalement, la dynamique immobilière de Saint-Egrève, tant au niveau du résidentiel que de l’implantation d’entreprises permet une hausse des recettes communales même si l’Etat continue de diminuer son aide. Cependant, St-Egrève a décidé de serrer la vis en faisant des choix assumés lors du dernier CM : non remplacement de personnel, arrêt des voyages scolaires, suppression de la patinoire et du concert de Noël. Inversement, d’autres activités facultatives en direction d’autres publics sont maintenues. Où est l’équité ? Nous déplorons aussi une baisse de 5% des subventions aux petites associations.

S’agissant des projets 2017, félicitons-nous de l’acquisition d’une salle pour les associations à Prédieu et de l’effort de réduction des dépenses énergétiques pour le patrimoine communal et des habitants.

Citons par contre la construction du pôle enfance à Fiancey pour 1,5 million € sur la partie du parc volontairement abandonnée et pour laquelle des recours juridiques pour sa sauvegarde sont engagés.

D’autre part, l’annonce de la rénovation de la bibliothèque Barnave en médiathèque pour un montant évalué à 2 millions € nous inquiète car la majorité ne sait pas expliquer les objectifs pédagogiques et culturels ni en quoi cela répond à des besoins exprimés par la population. A la question : est-ce que vous allez fermer d’ici la fin de ce mandat les bibliothèques de Rochepleine et Fiancey ? La mairie ne dément pas.

Enfin, la ville projette de dépenser 120 000 € pour la vidéo-surveillance alors que toutes les études sérieuses démontrent que cela ne fait que déplacer le problème quand les vraies solutions sont dans la prévention et une police de proximité à pied plutôt qu’en voiture.

Nous vous souhaitons une très bonne année.

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef et Tania Bustos

groupe.eco.sol@orange.fr