Vert Saint-Egrève
Accueil du siteLe mot des élusJournal municipalMandat 2014-2020Année 2017
Dernière mise à jour :
vendredi 1er décembre 2017
Statistiques éditoriales :
213 Articles
3 Brèves
Aucun site
5 Auteurs

Statistiques des visites :
243 aujourd'hui
200 hier
561380 depuis le début
     
Octobre 2017- Bilan mi-mandat résumé
vendredi 1er décembre 2017

popularité : 4%

Bilan de mi-mandat

En raison du départ à Grenoble de Tania Bustos, nous accueillons un nouvel élu, Eric Bruyant, habitant de Rochepleine. Quel est notre bilan depuis 3 ans ?

Proposition de vœu sur : le maintien des 2 bibliothèques de quartier, la demande d’un débat sur les compteurs Linky et les risques associés, le souhait que la mairie coordonne l’aide aux migrants accueillis au Fontanil. A chaque fois, les vœux ont été rejetés.

Des questions posées en CM sur : le retard de l’éco-quartier de la gare, la réhabilitation des sentiers du Néron, la légitimité des décisions prises dans le cadre du SIVOM pour l’implantation de la future piscine, la transparence sur les conseils des habitants interdits aux élus d’opposition… Nos questions contribuent au débat démocratique.

Nos principaux combats : la défense des droits de l’opposition en maintenant l’espace d’expression libre dans le journal municipal, la planification d’une vraie politique de densification raisonnée permettant l’accueil de nouveaux habitants tout en préservant des zones moins denses et l’intégralité de nos parcs, la sauvegarde des bibliothèques de quartier, l’inutilité de la vidéosurveillance, le renforcement de la prévention et de la police de proximité, le soutien au monde associatif et aux commerces de proximité, l’incitation aux modes de déplacements alternatifs à la voiture.

Nos bons points sur les politiques locales : la prise en charge des élèves et la qualité de l’APS, la politique d’économie d’énergie avec l’extinction des lumières la nuit ou la mise en place de centrales photovoltaïques. En tant qu’élus minoritaires nous savons être constructifs.

Un mot sur les finances : il apparait que les finances saines de la commune sont plus le résultat des recettes liées aux zones d’activités économiques et à la hausse du nombre de foyers que d’une bonne gestion municipale. Nous tachons d’être à la hauteur du mandat confié par une partie des saint-égrèvois et continuerons à porter ce que nous pensons être juste pour l’intérêt collectif.

Tout le bilan ICI

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef, Eric Bruyant groupe.eco.sol@orange.fr