Vert Saint-Egrève
Accueil du siteLe mot des élusJournal municipalMandat 2014-2020année 2019 - Expression dans le journal municipal en 2019
Dernière mise à jour :
mercredi 4 septembre 2019
Statistiques éditoriales :
234 Articles
3 Brèves
Aucun site
6 Auteurs

Statistiques des visites :
774 aujourd'hui
0 hier
731493 depuis le début
     
mars 2019 - Démocratie locale en panne à Saint-Egrève : à l’image du national ?
lundi 4 mars 2019

popularité : 2%

1ère partie

Prochaine Réunion publique : vendredi 15 mars de 20h à 22h.

Salle Safran, Maison des Solidarités et des Familles, proche de la gare.

Ensemble, avec les élus du groupe “Ecologie, Solidarité, Citoyenneté”, nous vous proposons une nouvelle soirée-débat ouverte à tous pour parler de tout ce qui ne va pas dans notre pays !

Pour faire suite à nos tribunes du mois de février au sujet de la crise de notre démocratie, rien de tel en effet que de se rencontrer et d’échanger. Dans un premier temps, nous nous poserons une série de questions, comme par exemple : les élus sont-ils vraiment tous pourris ? Pourquoi 77 % des français sont-ils convaincus que les politiques sont trop payés ? Nous nous demanderons par la même occasion pourquoi si peu de citoyens s’investissent dans la chose publique et encore moins en politique ? Que s’est-il passé ces dernières années pour que la politique soit à ce point rejetée par une majorité d’entre nous au point de fragiliser profondément notre régime démocratique ? Comment faire alors pour que les élus soient plus représentatifs des citoyens ? Venez avec VOS questionnements !

Au plaisir de vous rencontrer et d’échanger avec vous sur ce sujet essentiel. N’hésitez pas à diffuser cette invitation autour de vous !

Françoise Charavin, Jean Marcel Puech et Hassan Belrhali (hassan.belrhali.ps@gmail.com) Dessin publié avec l’aimable autorisation de Plantu, publié dans Le Monde du 12 janvier 2019. ©2019, Plantu. Tous droits réservés.

2ème partie

Prochaine Réunion publique (2ème partie) Vendredi 15 mars de 20h à 22h

Salle Safran, Maison des Solidarités et des Familles, proche de la gare

Lors de cette soirée organisée avec nos collègues du groupe Saint-Egrève Autrement, nous chercherons à savoir pourquoi la démocratie locale est à ce point en souffrance et la politique un gros mot.

Montée du vote extrême, abstention grandissante, non-inscription sur les listes électorales, les signaux d’alerte ne manquent pas. Comment en est-on arrivé là ?

Une partie des habitants se sent de plus en plus éloignée de la chose publique car, probablement, notre système se complexifie, les interlocuteurs se multiplient et les administrations ne répondent plus à leurs besoins. Depuis 2015, la vie des St-Egrévois dépend pour partie de décisions de la Métropole. Ce sera encore plus vrai après 2020. Les conseillers communautaires qui votent ces décisions sont élus lors des élections municipales. Qui les connaît ici ? Qui sait ce qu’a été leur action à la Métro ? Ont-ils un projet métropolitain ?

Où en est la démocratie participative à St-Egrève ? Se réduit-elle à une élection tous les 6 ans donnant carte blanche aux élus ? Les habitants doivent pouvoir participer aux décisions qui les concernent.

A cette heure, nous ignorons quelle sera l’issue du Grand Débat national proposé par le gouvernement et l’usage qui en sera fait. Mais il nous semble important d’y participer et de faire émerger des propositions concrètes d’amélioration, avec vous !

Laurent Amadieu, Brigitte Ruef et Eric Bruyant

groupe.eco.sol@orange.fr

 
Images jointes à cet article :
  • Taille : 1200 par 795
  • Poids : 172.7 ko
  • Format : JPG
  • Taille : 1386 par 704
  • Poids : 291.1 ko
  • Format : JPG