Vert Saint-Egrève
Accueil du siteEcologie
Michele Rivasi à Sassenage
samedi 28 février 2009
par Jacques Monteillier
popularité : 1%
Sur le Web CRIREM

Face à l’inquiétude des riverains, très bonne initiative de la mairie de Sassenage qui, avec l’association Vivre à Sassenage a organisé une soirée de rélexion sur les questions liées à l’usage de la téléphonie mobile.

De nombreux élus, d’autres communes de l’agglomération étaient présents.

Les différents aspects de la question ont été abordés :

- aspects techniques sur les ondes électromagnétiques
- contrôles et mesures de la pollution électromagnétique
- effets sur la santé ( étude internationale "Interphone, rapport BioinItiative)
- textes de loi, décrets et directives ( nationaux ou européens)
- aspects juridiques ( recours face aux tribunaux)
- relation avec les opérateurs de téléphonie ( soutenus par de très puissants lobbies étroitement liés à des médias d’information)
- information ou désinformation du public
- principe de précaution Michele Rivasi Michele Rivasi, professeur Agrégée de biologie, députée de la Drôme de 1997 à 2002, cofondatrice de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) en 1986, après la catastrophe de Tchernobyl s’intéresse maintenant aux impacts sanitaires des ondes électromagnétiques.

Elle a répondu aux questions d’un public venu nombreux au Théatre en Rond. Comme les autres élus présents, Michel Rivasi a souligné que les communes ont de plus en plus de mal à gérer leurs relations avec les opérateurs (entreprises privées) dont les objectifs de profit sont éloignés des préoccupations sanitaires des conseils municipaux.

Nous reviendrons, ultérieurement, sur les questions de fond.

Pour plus d’informations, voir le site associatif de l’APEA Agir pour l’environnement d’Apprieu