Vert Saint-Egrève
Accueil du siteEurope Ecologie-Les Verts
Campagne d’Europe Ecologie : paradis fiscal, enfer social !
dimanche 29 mars 2009

popularité : 2%
Sur le Web Europe Ecologie

Pour les élections européennes de juin 2009, un large regroupement des mouvements écologistes soutiendra la liste Europe Ecologie. Eva Joly, ancienne juge d’instruction au pôle financier au Palais de Justice de Paris, candidate en Ile de France dénonce, au côté de Michel Rivasi, tête de liste dans notre région, le scandale des paradis fiscaux.

A l’occasion d’un déplacement de campagne en soutien à Michèle Rivasi dans le Sud-Est, Eva Joly dénonce le scandale des paradis fiscaux à proximité d’un des plus connus d’entre-eux : Monaco. (les autorités monégasques les ont empêché de tourner dans le principauté même).

voir le film

Eva Joly : quelques dates

- En 1990, Eva Joly a été nommée juge d’instruction au pôle financier au Palais de Justice de Paris, elle instruit des affaires connues, comme celle de Bernard Tapie, puis hérite du dossier Bidermann, qui conduit via Elf-Gabon à l’affaire Elf. Le 5 juillet 1996, elle fait incarcérer le patron Loïk Le Floch-Prigent, ancien PDG d’Elf et président en exercice de la SNCF. Elle ouvre, ensuite, les dossiers de l’affaire des frégates de Taïwan et de l’affaire Dumas-Deviers-Joncour.

- En 2002, elle se met en disponibilité de la magistrature pour devenir conseillère du gouvernement norvégien dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière internationale, déplorant au passage la complaisance en France avec les malversations financières.

En 2009, Eva Joly rejoint le mouvement Europe Ecologie et sera candidate en Ile de France

"J’ai choisi de rejoindre le rassemblement « Europe-Ecologie » pour pouvoir agir au niveau européen sur quelques points névralgiques qui peuvent contribuer à améliorer significativement la lutte contre la déforestation sauvage, la pêche illicite, la surexploitation minière, en s’attaquant aux flux financiers que ces activités génèrent. Lutte contre une corruption à la base du pillage des pays en développement et lutte contre les détournements à des fins personnelles des ressources naturelles : même combat ! Cela passe par une maîtrise des structures juridiques dans les paradis fiscaux qui permettent d’occulter le véritable propriétaire des fonds. Les paradis fiscaux permettent également aux Hegde funds et autres acteurs d’opérer anonymement en dehors de toute réglementation et en toute impunité avec les conséquences que nous subissons. Je souhaite renforcer les structures européennes de justice et je pense que le rassemblement Europe Ecologie, indépendant vis-à-vis des partis politiques traditionnels et de leur passif, est le mieux à même de résister aux lobbies des intérêts particuliers, pour travailler à un monde plus juste, pour un véritable développement des pays du sud. Ce sont les conditions indispensables pour un développement durable, équitable et non conflictuel. "