Vert Saint-Egrève
Accueil du siteDéveloppement durable
Brèves
20ème Festival de l’Avenir au Naturel
mardi 30 août
le 3 et 4 septembre 2016, un festival digne d’intérêt
 
Sur le Web : Plus d’informations
Du bio aux portes de l’agglo
samedi 2 mai 2009
par Jacques Monteillier
popularité : 2%

Le film « Nos Enfants nous accuseront » a renforcé l’intérêt porté à l’alimention bio. Un magasin bio vient d’ouvrir à Saint-Egrève. Une petite visite d’une exploitation agricole produisant du lait, du fromage et du porc bio, permet de comprendre l’intérêt de modifier nos pratiques agricoles.

Une image frappante du film : le sol de la parcelle bio est vivant, celui de la parcelle en culture traditionnelle est mort et ne sert qu’à porter, comme une éponge, les engrais qui nourrissent directement la plante. Le sol n’est plus qu’un support pour les racines et la croissance de la plante dépend d’apports extérieurs.

L’agriculteur, malgré lui, devient le dernier maillon d’une chaîne industrielle dont on constate qu’elle aura ruiné l’agriculture, les sols et les ressources en eau, pour produire des aliments dangereux pour notre santé et celle des agriculteurs.

Le bio : un cercle vertueux

Dans l’exploitation visitée :

Prés et cultures

- on nourrit d’abord le sol, en utilisant le fumier et le lisier produits sur place, par les vaches

- le sol, vivant, produit, sans pesticides ni OGM, tous les végétaux, prairie, céréales (avec des rotations adaptées) qui servent à l’alimentation des bêtes et à la paille de leur litiére

- la litière devient fumier composté qui retourne au sol pour le fertiliser...

- bonus : pour ne rien gaspiller, le petit lait de la production fromagère alimente un élevage de porc bio.

Ce cycle entretient les terres agricoles , économise l’eau, crée de l’emploi et donne des productions laitière et fromagère saines et d’une qualité gustative exceptionnelle.

Nourrir le sol

Les seuls fertilisants autorisés viennent des bêtes
- le fumier composté Fumier composté et le lisier.

Lisier

Nourrir les vaches

Les vaches sont nourries, suivant la saison, avec l’herbe, le foin , les céréales (orge, avoine, seigle, blé) cultivées sur l’exploitation sans herbicides ni pesticides. Le foin en vrac est sèché dans une installation solaire.

Veau et foin

Nourrir les humains

La principale production de l’exploitation est le lait des 45 vaches. Son goût varie suivant l’alimentation des bêtes donc suivant les saisons. Les traitements antibiotiques des vaches sont stritement limités. Il est transformé sur place en fromages.

Fromages

Contrairement aux productions fromagères industrielles, où on utilise des bactéries liophilisées et standardisées, ce sont les bactéries naturelles du lait qui permettent la production du fromage. Son goût varie donc, comme pour le lait, tout au long de l’année.

Et les cochons en plus

Pour ne rien perdre, le petit lait, issu de la fabrication des fromages permet un élevage de porcs bio.

Porcs bio

Au delà de l’agglo

- Pour l’extension citoyenne des terres agricoles consacrées au bio, signalons l’existence de l’association "Terre de liens" :

Cette association a mis en place "La Foncière Terre de liens". C’est un outil d’investissement solidaire destiné à collecter de l’épargne citoyenne pour l’acquisition collective de terres agricoles, qui seront consacrées à l’agriculture bio. Chacun peut devenir actionnaire. On notera que l’agrément « Entreprise Solidaire » permet de bénéficier d’un avantage fiscal sous forme d’une réduction de l’impôt sur le revenu de 25% du montant souscrit.

- Un cas exemplaire de développement du bio : la ville de Munich ( Allemagne)

Afin d’obtenir une eau de qualité et réduire les processus coûteux de traitement, la ville de Munich a décidé d’agir en amont. Depuis 1991, elle encourage l’agriculture biologique sur les 2 250 hectares de terres agricoles situées à proximité des captages d’eau potable.

Le programme de soutien à l’agriculture bio coûte 750 000 € / an, soit moins de un centime d’euros par mètre cube d’eau distribuée. A titre de comparaison, le coût de la dénitrification d’une eau de plus de 50 mg/L (évitée grâce à la politique préventive de Munich) est estimé en France à 27 centimes d’euros par mètre cube d’eau distribuée. Sur le long terme, Munich réalise donc d’importantes économies en encourageant l’agriculture bio !

 
Messages de forum :
Du bio aux portes de l’agglo
jeudi 21 mai 2009
par  Dodo
En effet, c’est intéressant, et le Bio devrait être la norme dans nos sociétés, redevenir le traditionnel et non pas l’industriel ... pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ... ?!! En tout cas c’est des mesures à encourager et à développer encore et encore ... pourvu que les gens soutiennent !

Fil de discussion

Du bio aux portes de l’agglo
mercredi 23 mars 2011
par  Cousteix
La France importe 40% des produits bio qu’elle consomme ! Le gouvernement à divisé par deux le crédit d’impôt pour les agriculteurs en conversion vers l’agriculture biologique ! Le bio business s’impose aux grands distributeurs... Que propose de concret pour aider l’agriculture régionale, les candidats aux élections cantonales les verts... Photowatt va licencier, qu’en pensez vous....

Manger bio
Fil de discussion

Articles de cette rubrique
  1. Ressourcerie : chalet du réemploi.
    25 octobre 2008

  2. Du pain ou des jeux !
    5 décembre 2008

  3. Réflexion sur le développement : réinventer le progrès par P.Rabhi
    11 janvier 2009

  4. Révision du PLU : un Ecoquartier à Saint-Egrève ?
    7 mars 2009

  5. « 100 000 Isérois de plus, ça change quoi ? »
    13 mars 2009

  6. JO : Grenoble -Annecy ! On a gagné ?
    13 mars 2009

  7. Alimentation et agriculture
    22 mars 2009

  8. Nos enfants nous accuseront
    20 avril 2009

  9. Du bio aux portes de l’agglo
    2 mai 2009

  10. Quinzaine du commerce équitable
    10 mai 2009

  11. Le développement durable en pratique : l’AMAP
    29 mai 2009

  12. Tri sélectif : la vérité est dans la poubelle !
    18 juin 2009

  13. Semaine Européenne de Réduction des Déchets (SERD)
    5 novembre 2009

  14. Nanotechnologies : débat national
    28 novembre 2009

  15. SCOT à Naturissima
    28 novembre 2009

  16. Festival de l’avenir au naturel : L’Albenc 4-5 septembre
    28 août 2010

  17. Festival de films AlimenTerre
    5 novembre 2010

  18. Jeudi 16 décembre : biodiversité au café des sciences du Néron !
    1er décembre 2010

  19. Café des sciences : de l’énergie et des hommes au 21ème siècle !
    14 juin 2011

  20. Sortir du nucléaire : une chaine humaine le 11 mars
    26 février 2012

  21. Négawatt : un scénario énergétique sobre, efficace , renouvelable !
    13 mars 2012

  22. Coopératives sau Nicaragua
    15 mars 2012

  23. Stop bugey ! Rassemblement pour l’arrêt du nucléaire 13 octobre Lyon
    9 octobre 2012

  24. Famine au Sud, malbouffe au Nord !
    15 octobre 2012

  25. Café des sciences du néron : nourrir la planète en 2050 !
    14 février 2013