Vert Saint-Egrève
Accueil du siteDéplacementsRocade Nord
Rocade Nord : aveuglement ou entêtement ?
mercredi 8 juillet 2009

popularité : 1%

La plupart de nos concitoyens ont saisi les enjeux climatiques et la mutation nécessaire pour éviter une catastrophes planétaire. Il faut croire que tous le monde n’a pas vu le film "Home" puique le conseil général de l’Isère persiste dans son projet de Rocade Nord.

Après la concertation préalable de la fin 2008, se profile, l’étape décisive de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) qui serait soumise à enquête publique en septembre 2009 et qui permettrait, entre autres, les expropriations d’habitants.

Faisons le point

Pour nos lecteurs les plus motivés, commençons par le commencement : le dossier complet de l’enquête voté par le Conseil Général de l’Isère.

Vous le trouverez sur le site des Verts de grenoble. Attention dossier volumineux. Les documents sont regroupés dans 4 fichiers zippés (au total 1000 pages environ) comprenant : le descriptif du projet, l’étude d’impact, le dossier LOTI, les dossiers de mise en compatibilité de Grenoble, La Tronche, Meylan et SMV, le dossier Loi sur l’eau, les enquêtes parcellaires ...

Pour la position des élus Verts et apparentés du conseil général de l’Isère, deux informations à la presse :

- Sanctuariser le projet de rocade Nord en période de crise.. est inadmissible
- Un vote en comité privé pour un projet d’un milliard d’euros !

Pour avoir accès, à la troisième plaquette de propagande sur la rocade,

actuellement distribuée à 130 000 exemplaires dans 4 communes de l’agglomération qui subiront un impact direct sur leur territoire ( Meylan, Grenoble, Saint-Martin Le Vioux et La Tronche), voir le blog d’Olivier Bertrand.

Aveuglement ou entêtement, les observateurs attentifs de ce projet hésitent sur l’attitude du Conseil Général de l’Isère.

Les prometteurs de la Rocade Nord avancent en se prenant les pieds dans leurs arguments :

- Eté 2007, trucage des études de l’AURG, pour faire croire que la rocade diminuerait les bouchons ! A l’automne, les masques tombent : la rocade fera baisser la fréquentation des transports en commun et saturera l’A480 qu’il faudrait élargir.

- Fin 2008, concertation préalable. Les élus pro-rocade ne parlent plus de diminuer les bouchons ! Nouvel argument (contraire aux études de l’AURG) : "La rocade servira à développer les transports en commun" !

- Juillet 2009 : le tribunal administratif annule le PDU que le projet de rocade a vidé de son sens. Les lignes de tram prévues au PDU ne peuvent se réaliser ! La faute au projet de rocade nord qui est devenu la priorité du SMTC.

Les premières analyses des documents cités dans les références montrent qu’on continue dans la même veine : incohérence, imprécision, opacité...au final... incompétence !!!

A suivre...