Vert Saint-Egrève
Accueil du siteDéplacementsRocade Nord
La Rocade Nord est-elle d’intérêt général ?
vendredi 31 juillet 2009

popularité : 1%

En application de l’article R 122-13 du Code de l’environnement le préfet de L’Isère, en tant qu’autorité environnementale, est appelé à donner un avis sur l’étude d’impact du projet de rocade. Un dossier de synthèse et une lettre ( mis en annexe) attirent l’attention des services préfectoraux sur les risques de ce projet qui doit être soumis à enquête publique en fin d’année 2009...

Les documents transmis au préfet rapellent les évolutions législatives et règlementaires en matière de déplacements. Ce rappel permet de dégager les grands principes qui doivent guider une politique des déplacements conforme à l’intérêt général.

Ces documents montrent que la proposition de rocade Nord du Conseil général de l’Isère ne répond pas aux grands enjeux qui se posent à l’agglomération et la région urbaine.

Le conseil municipal de Saint-Egrève s’associe à cette démarche

Par le voeu voté le 8 juillet 2009 ( voir document en annexe), le conseil municipal de Saint-Egrève s’associe à la démarche auprès de la préfecture. Deux élus PS n’ont pas pris part au vote, un autre à voter contre de même que l’élu PC.

Nous ne pouvons que nous réjouir de la position réfléchie et claire de notre municipalité. Au delà des risques techniques et financiers, de l’inefficacité démontrée de la rocade nord en matière de fluidification du traffic, la réalisation de ce projet impacterait très fortement ( bruit, pollution, bouchons) l’entrée Nord de l’agglomération où nous vivons.

Ce projet de rocade nord plombe, par ailleurs, la ligne de tram E qui devait traverser notre commune.

 
Documents joints à cet article :