Vert Saint-Egrève
Accueil du siteDéplacementsRocade Nord
L’Isère est loin de Copenhague : rocade Nord, bilan carbone déplorable !
mercredi 4 novembre 2009
par Jacques Monteillier
popularité : 1%

Le dossier d’enquête public sur le projet de rocade nord contient une étude sur la production de gaz à effet de serre. A quelques semaines du sommet de Copenhague, c’est une très bonne chose. Malheureusement on est loin du compte...l’Isère est loin de Copenhague.

L’étude évalue deux types de production de gaz à effet de serre :

- celui du à la construction de la rocade ( "volet construction")
- celui de son utilisation ( "volet déplacement")

Résultats de l’étude

- Volet construction : (page 26)"un impact carbone de l’ordre de 420 000 t eq CO2 pour la phase deconstruction"

- Volet déplacements : (page 26)"un « gain » carbone, à l’horizon 2014 (date de mise en service), pour le scénario volontariste et pour l’ensemble des déplacements de la zone d’étude, de l’ordre de 38 t eq CO2 par jour, soit environ 14 000 t eq CO2 par an"

Sur ce "gain" ( entre guillemets dans l’étude elle-même) , qui constitue une réduction de 3% en 2014, on lit page 30 :

"Au regard des résultats obtenus, l’impact du projet de Rocade Nord de Grenoble sur les émissions de gaz à effet de serre dues aux déplacements routiers dans l’agglomération grenobloise, à l’horizon 2014, induirait ...une diminution non significative des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de la zone d’étude (de l’ordre de 3 - 4% selon les scénarios)"

En clair, l’incertitude des évaluations ne permet pas de conclure à une réelle diminution.

- Bilan des deux volets

(page 26) "Sur la base de ces résultats, les émissions de gaz à effet de serre induites par la construction de la rocade nord seraient « compensées » au-delà d’une période de fonctionnement d’environ 30 ans"

(page 26)"Enfin, il est important de rappeler que, au regard des enjeux énergétiques et climatiques actuels, il convient avant tout de réduire les émissions de gaz à effet de serre. La compensation ne crée pas de ressources fossiles ... Les émissions évitées sont la meilleure garantie pour l’avenir"

Commentaires

Les résultats se passent presque de commentaires. La rocade nord ne rentre pas dans les critères de réduction des gaz à effet de serre. Et de loin !

La compensation à trente ans n’est pas la diminution envisagée par les accords internationaux ou par les engagements de ces mêmes élus qui nous proposent la rocade ( voir le plan climat d’agglomération). Les objectifs affichés sont une réduction de20% en 2020 et de 75% en 2050 !