Vert Saint-Egrève
Accueil du site
Brèves
Réfugiés : nous demandons un accueil digne...
mercredi 7 juin

Voici le vœu proposé au vote du Conseil Municipal du 7 juin 2017 de la part du groupe Ecologie, Solidarité, Citoyenneté

Objet du vœu : Accueil des réfugiés : des citoyens et associations veulent se mobiliser, la commune peut les aider

Un Programme d’Accueil et d’Hébergement des demandeurs d’Asile (PRAHDA) devrait ouvrir en juillet au Fontanil dans les locaux de l’hôtel Formule 1. Il soulève le rejet de certains élus et d’habitants du Fontanil. Au contraire, de nombreux Saint-Egrevois et associations d’entraide et de solidarité souhaitent se mobiliser pour que les réfugiés, poussés à quitter leur pays pour fuir la guerre et la misère, reçoivent ici, dans la métropole grenobloise et en particulier dans sa partie nord-ouest, un accueil digne de ce nom. L’Europe ne fait pas correctement son travail pour éviter les conflits à ses portes, l’Etat ne fait pas non plus correctement son travail en ne permettant pas aux réfugiés de déposer leur demande d’asile dès leur arrivée, en laissant trop longtemps trainer la réponse à cette demande, en ne proposant aux réfugiés aucun hébergement, aucune ressource et aucun droit de travailler pendant des mois. Le Conseil Municipal demande que soit organisée une réunion d’information entre la préfecture, le délégataire de l’Etat pour l’accueil des réfugiés et les communes du Fontanil et de Saint-Egrève. Le Conseil Municipal propose par ailleurs que la commune, à travers ses services municipaux compétents et son CCAS, facilite le travail des associations et citoyens qui souhaitent venir en aide aux demandeurs d’asile du Prahda du Fontanil. La commune s’engage donc, dans la mesure de ses moyens, à jouer un rôle de coordination, à mettre à disposition les locaux communaux ou tout autre moyen jugé utile afin d’entretenir cette solidarité avec les réfugiés et la commune du Fontanil.

 
20ème Festival de l’Avenir au Naturel
mardi 30 août
le 3 et 4 septembre 2016, un festival digne d’intérêt
 
Sur le Web : Plus d’informations
Vous êtes perdus ? Mode d’emploi du site !
samedi 25 octobre
Si vous êtes perdus dans la structure du site, voir la rubrique "plan du site". Elle permet de voir une liste classée des différents articles.
 
Messages de forums les plus récents

0 | 20 | 40 | 60
Ambroisie : l’invasion continue !
    Ambroisie : l’invasion continue !
    mercredi 19 octobre 2011
    par Jean-Pierre MOY

    19 octobre.

    Etat des lieux : Côté SAINT EGREVE, les remblais ont bien été surveillés et re-fauchés. J’ai arraché une vingtaine de très gros plants à VENCE Eco-PARC qui avaient échappé au fauchage, près du pont sur la Vence. Côté NOYAREY, fauchage des remblais malgré l’absence de réponse à mes mails (sauf une conversation téléphonique début octobre avec un chargé de mission qui ignorait tout du problème et voulait me dire qu’un problème informatique avait effacé un de mes messages...) Par contre, rien n’a été fait le long de la piste cyclable en aval du barrage. Le SYMBHI, contacté en août a fini par répondre qu’il avait transmis au CONSEIL GENERAL, qui s’est dépêché de ne rien faire (nous avons pris note, et ne manquerons pas etc...).

    M.Baietto, finalement averti de mes démarches m’a répondu le 15/9 : "...félicite de votre action de prospection...importance de la question, blablabla...la METRO proposera des actions...".

    Il ne semble pas avoir compris que le problème devait être traité en août. Aujourd’hui, les plants qui restent laissent tomber de nombreuses graines bien mûres dès qu’on les touche. Le combat est donc perdu par l’inertie de presque tous les acteurs, et l’ambroisie est installée dans nos communes. Sa propagation pourra être ralentie dans les années à venir, mais cela réclamera des fauchages répétés et un suivi méticuleux qui ont peu de chances d’être mis en place, vu le désintérêt des autorités pour la question

    Bien triste histoire

    Fil de discussion

Alerte à l’ambroisie !
    Alerte à l’ambroisie !
    lundi 29 août 2011
    par JP Moy

    Suite. VENCE Eco-Parc appartient à la Metro, et la surface à faucher (8ha) dépassait ce qu’il est possible de faire dans l’urgence en attendant que le propriétaire agisse. Les services techniques ont donc fait pression sur la Metro, qui a fini par agir, et tout a été fauché mi-aout. Il reste cependant quelque pieds autour des zones fauchées.

    Carrefour a fait faucher une bande de quelques millimètres autour des parkings (vous comprendrez que nos moyens ne nous permettent pas, etc...) en laissant évidemment beaucoup de plants entre cette bande et la partie fauchée par la ville (photo).

    Noyarey n’a pas répondu, mais les remblais ont été fauchés (par qui ?). Les deux grands tas de terre restant après les travaux au sud de la route sont couverts d’ambroisie, mais les faucheurs n’ont pas regardé...

    Le conseil général, que j’ai à nouveau sollicité sur son site le 13 aout, puisque mes courrier et mails précédents étaient tombés dans un trou noir "a pris bonne note et ne manquera pas de répondre à votre demande dans les plus brefs délais..." mais n’a pas bougé depuis.

    Le Syndicat des digues (SYMBHI) que j’ai averti, puisque la piste cyclable rive gauche est infestée en aval du barrage n’a pas bronché.

    L’AREA, qui gère l’A48, et que j’ai aussi sollicitée pour les abords des bretelles et l’enclos de collecte des eaux de l’échangeur n’a pas non plus jugé utile de réagir. J’ai d’ailleurs remarqué que le bas-côté de l’A48 à partir de la côte de St jean de Moirans est déjà colonisé et n’est pas fauché...

    Après cette liste désespérante, il semble clair que le combat est perdu : l’ambroisie est installée dans nos communes. Conséquences : accidents allergiques plus nombreux et plus graves dans l’agglo (qui recevait déjà depuis longtemps le pollen transporté par le vent, et envahissement des cultures dans la vallée. Un article du Figaro, qu’on ne peut suspecter d’être à la solde des écolos, expliquait en avril dernier l’importance du problème, après la création d’un comité parlementaire sur le sujet.



    Ambroisie, la mauvaise herbe à abattre
    Fil de discussion

Tri sélectif : la vérité est dans la poubelle !
    Tri sélectif : la vérité est dans la poubelle !
    dimanche 21 août 2011

    J’aime bien votre blog, on sent que c’est l’expérience qui parle. Bonne continuation !


    poker en ligne mac


    poker en ligne mac
    poker en ligne francais !

    Fil de discussion

Alerte à l’ambroisie !
    Alerte à l’ambroisie !
    mercredi 3 août 2011
    par MOY JP

    Suite de la suite : aujourd’hui 3 août je suis allé sur place voir l’état des lieux, et voici le point des actions en cours :

    1- Noyarey n’a rien fait, même pas répondu

    2- Carrefour a transmis à "la société qui gère...",

    3- La direction du centre commercial m’a téléphoné : "nous avons étudié avec attention,...mais il semble que la bande de terrain concernée ne nous appartient pas. Vous comprendrez alors que si cela se confirme (je suis invité à voir sur place avec eux fin août), nous ne pouvons intervenir..." J’ai dit que non, je ne comprenais pas, et que j’ai arraché moi-même des centaines de plants sans rien demander à personne !

    4- Le conseil général a bien pris note de ma demande...

    5- Il y avait plusieurs plants en fleur à côté de la bretelle de sortie St Egrève N, que j’ai détruits, et il y en a beaucoup entre la nouvelle piste cyclable qui passe sous la bretelle et l’A48.

    6- sur la piste cyclable de la digue de l’Isère, rive G en aval du barrage, on en trouve sporadiquement, toujours en face de reprises de revêtement (remblai ou engins contaminés ?)

    7- Inquiet, je suis allé aujourd’hui examiner le chantier de VENCE eco-parc. De nombreux plants en fleur sont présents dans le no man’s land entre la rue de l’Isère et la Vence. Il y en a également autour du transformateur, et j’ai aperçu quelques plants isolés dans la partie encore en friche.

    Devant l’urgence qu’il y a à empêcher la floraison, j’en ai encore une fois arraché beaucoup, mais une action concertée au niveau des collectivités s’impose. Le découpage complexe de propriété entre le conseil général, les communes, les digues, l’état, ne peut excuser l’inaction.

    J’ai écrit à la Métro pour lui demander de coordonner une intervention.

    Cette histoire est tristement exemplaire :
    - Irresponsabilité (ou pire ?) du vendeur de terre qui ne peut ignorer qu’il est en zone contaminée
    - Irresponsabilité au niveau du chantier, alors que des instructions précises à ce sujet sont fournies par la région
    - Complexité paralysante de la propriété publique : même de bonne foi, personne ne sait qui doit agir.
    - Mesquinerie : comme les enfants qui se battent pour ne pas débarrasser la table après le repas, chacun trouve les meilleures raisons pour expliquer que c’est aux autres d’agir
    - Incapacité des acteurs (sauf la ville de St Egrève, ce qui mérite d’être remarqué) à dépasser le problème juridique : si un feu se déclare chez le voisin, on ne fait rien avant qu’il ait donné son autorisation dans les formes ?

    Fil de discussion

Alerte à l’ambroisie !
    Alerte à l’ambroisie !
    vendredi 22 juillet 2011
    par JP MOY

    la suite : je suis retourné sur le terrain le 21 juillet. La ville de St Egrève a fait tondre très rapidement (et bien que ce soit en principe à la charge du CG38) et très soigneusement toutes les parties récemment remblayées. Cela mérite d’être souligné. Carrefour m’a répondu qu’ils transmettaient à la société qui gère... Noyarey a vaguement tondu une bande de 2m de chaque côté de la voie nouvelle. Très insuffisant. J’ai arraché moi-même sur le remblai SW plus d’une centaine de plants proches de la floraison ! Partout de nouveaux petits plants apparaissent, et ceux coupés commencent à repousser, comme on pouvait s’y attendre. J’ai donc à nouveau écrit aux mairies de St Egrève et Noyarey et à Carrefour pour insister sur la nécessité d’un suivi méticuleux pour empêcher toute floraison, et arriver à une réelle éradication sur nos communes.

    Si vous passez dans ces endroits, surveillez et n’hésitez pas à arracher tout ce qui vous semble être de l’ambroisie, même si vous n’êtes pas sûrs de l’identification !

    Fil de discussion

Primaire de l’écologie : après le débat du second tour à Grenoble, J.P Moy prend position.
    Pourquoi je confirme au 2e tour mon vote de 1er tour pour Eva Joly
    samedi 2 juillet 2011
    par Jean-Paul Burdy

    Dans Libération du vendredi 1er juillet, Dany Cohn-Bendit, avec lequel je suis en général d’accord depuis très longtemps, liste les "pulsions" qui ont (auraient !) amené au score (qualifié par les commentateurs de "surprise") de Nicolas Hulot : on a voté "contre le candidat de TF1, le candidat EDF, le candidat L’Oréal. Contre un candidat qu’on n’arrive pas très bien à positionner entre la droite et la gauche". Ce n’est pas faux, ce sont bien là de vrais problèmes...

    Nicolas Hulot est un personnage sympathique, populaire, et sans aucun doute sincère dans ses engagements -même si certains sont récents -contre le nucléaire-, ce qui prouve d’ailleurs qu’il sait évoluer. Mais je ne suis pas convaincu par son sens politique. Au contraire, certaines de ses initiatives ont passablement brouillé le message écologiste : ainsi le Pacte écologique signé en 2007 par presque tous les candidats, et qui pouvait laisser croire que tous les partis reconnaissaient l’enjeu écologique et allaient mettre en oeuvre les préconisations du Pacte. On a bien vu que le Grenelle de l’Environnement -dont la démarche a été initialement intéressante par le travail accompli de bonne foi par les participants- a été une vaste duperie sarkozyste, dont JL.Borloo a été un acteur efficace (le Borloo des permis gaz de schiste...). Les préconisations du Grenelle ont été sciemment et systématiquement sabotées par l’équipe au pouvoir depuis 2007 (pas compliqué d’ailleurs : il suffit qu’il n’y ait aucun décret d’application et aucun texte règlementaire promulgués pour cela).

    L’écologie est un combat politique, qui doit rassembler à gauche d’abord, et au centre ensuite sans doute mais pas n’importe quel centre !), pour contraindre une droite qui n’a aucun état d’âme et aucun scrupule (par exemple dans son nucléarisme agressif, renforcé après Fukushima). Pour mener ce combat, il faut un(e) vrai(e) politique, clairement ancré(e) à gauche, et qui connaît les requins. Mais pas les gentils requins animaux de Nicolas Hulot : je parle là des requins politiques. Et Eva, par son expérience de juge que tout le monde connaît, est incomparablement mieux armée pour les affronter que Nicolas. Comme le dit Dany CB, elle représente effectivement "une écologie de gauche et de combat"...

    Tout cela -et on pourrait continuer- n’enlève rien aux qualités personnelles de Nicolas Hulot, son honnêteté et son "charisme", sa pédagogie. Mais j’ai voté au 1er tour pour Eva, toute "rugueuse" qu’elle soit parfois présentée, et je confirme ce choix au 2e tour !

    Jean-Paul BURDY

    Fil de discussion

Primaire de l’écologie : après le débat du second tour à Grenoble, J.P Moy prend position.
    Primaire de l’écologie : après le débat du second tour à Grenoble, J.P Moy prend position.
    vendredi 1er juillet 2011
    par Jacques Monteillier
    Même impression que Jean-Pierre sur la qualité du débat tenu devant 900 personnes. Je voterai aussi Hulot au second tour. Eva est admirable : son engagement contre la finance crapuleuse est essentiel pour la démocratie et l’écologie. Mais elle a déjà une place dans le mouvement et un mandat au parlement européen. Pour élargir notre audience, il faut varier les profils et créer de la diversité. Nicolas Hulot est enthousiaste. A la buvette de la Bifruk, il s’est attardé longuement au milieu d’un groupe de militants démentant sa réputation de "commandant couche-tôt".
    Fil de discussion

Des sites à visiter
    Des sites à visiter
    vendredi 17 juin 2011
    par Pauline
    Je pensais que le tram E et PLU étaient une bonne idée afin de développer le transport dans la région mais en effet le manque de transparence s’avère être un réel problème concernant ce projet ...

    Forex
    Fil de discussion

Bilan à mi-mandat
    Tram E : où sont les arguments ?
    mardi 14 juin 2011
    par Jacques Monteillier

    Nous nous sommes effectivement prononcés pour la ligne E avec l’espoir qu’elle trouve sa place dans un réseau d’agglomération efficace dans la décennie à venir.

    Vous lirez dans le document plus volumineux qui a servi de support à notre dernière réunion ( analyse des enquêtes PLU TRAM) que nous ne sommes pas satisfaits de la méthode.

    - Aucune étude divulguée qui aurait permis de dire si oui ou non la ligne trouvera et à quelle condition un équilibre financier.

    - Contrat d’axe dévoilé après l’enquête.

    - Aucune étude sur la fréquentation.

    - Mépris des riverains...

    Notre site s’est fait l’écho de notre déception.

    Nous en sommes donc arrivés à douter de la volonté des élus du conseil général de faire une réalisation solide et utile.

    Sur le fond, nous croyons que notre avenir énergétique nous impose de développer les TC.

    Le tram E en fait partie. Est-ce la meilleure solution ? Difficile de répondre , on n’a débattu d’aucune alternative.

    Cordialement . J.M

    Fil de discussion

Bilan à mi-mandat
    Tram E : où sont les arguments ?
    mardi 14 juin 2011
    par Olivier GAUDE

    Bonjour, A lire le texte sur le bilan de mi-mandat, je comprends que les Verts de Saint-Egrève sont pour le tram E. Très bien, mais avez vous des arguments solides pour défendre cette réalisation ? Personnellement je cherche (sans trouver) du positif dans ce projet à 300 M€. Plus d’informations sur mon site http://www.saint-egreve.info/_pour_ou_contre_.html.

    Cordialement,



    Tram ligne E : Pour ou contre ?
    Fil de discussion

« 100 000 Isérois de plus, ça change quoi ? »
    « 100 000 Isérois de plus, ça change quoi ? »
    jeudi 12 mai 2011
    par cristiano
    merci c’est tres instructif

    pronostics
    Fil de discussion

Démantélement du service public de la poste : réduction d’ouverture à Saint-Martin-Le-Vinoux
    Démantélement du service public de la poste : réduction d’ouverture à Saint-Martin-Le-Vinoux
    dimanche 3 avril 2011
    par collectif
    Merci de votre soutien. Cordiales salutations. pour le collectif Daniel
    Fil de discussion

Révision du PLU : un Ecoquartier à Saint-Egrève ?
    Révision du PLU : un Ecoquartier à Saint-Egrève ?
    mercredi 23 mars 2011
    par Cousteix
    Rochepleine pour les bourgeois, fiancey pour les ouvriers !

    Egalité
    Fil de discussion

Révision du PLU : un Ecoquartier à Saint-Egrève ?
    Révision du PLU : un Ecoquartier à Saint-Egrève ?
    mercredi 23 mars 2011
    par Cousteix
    Oui pour un éco quartier, mais sur toute la commune et non à des endroits privilégiés, en sorte que toutes la population de SAINT-EGREVE en profite ! Urbaniste et architecte selon l’ordre, ne sont pas prés à lâcher leur priviléges, ainsi que les promoteurs ! Ils faut passer du rêves à la réalité, en posant les vrais problèmes de vivre ensemble, ce qui me semble actuellement très contradictoire !

    Le PLU hu ! hu...
    Fil de discussion

Du bio aux portes de l’agglo
    Du bio aux portes de l’agglo
    mercredi 23 mars 2011
    par Cousteix
    La France importe 40% des produits bio qu’elle consomme ! Le gouvernement à divisé par deux le crédit d’impôt pour les agriculteurs en conversion vers l’agriculture biologique ! Le bio business s’impose aux grands distributeurs... Que propose de concret pour aider l’agriculture régionale, les candidats aux élections cantonales les verts... Photowatt va licencier, qu’en pensez vous....

    Manger bio
    Fil de discussion

Le président du conseil général n’est pas à l’honneur !
    Le président du conseil général n’est pas à l’honneur !
    mardi 22 mars 2011
    par sabrina Pl

    Slt, Super votre billet, je souahite vous laisser ce message pour vous souhaiter a continuer votre excellent travail.Amicalement

    Paris sportifs

    placez de l’argent sur le meilleur site de pari paris sportifs legalment offre de bonus

    Fil de discussion

Tri sélectif : la vérité est dans la poubelle !
    Tri sélectif : la vérité est dans la poubelle !
    mardi 15 mars 2011
    par Caster

    Salut, je me suis arréter 3minutes sur votre site, pour poster ce commentaire et vous souhaitez une bonne continuation.

    Parier en ligne legalement

    souhaitez-vous parier aux jeux d’hasard nous vous conseillons le site de sajoo Bon bonus.
    Fil de discussion

« 100 000 Isérois de plus, ça change quoi ? »
    « 100 000 Isérois de plus, ça change quoi ? »
    mardi 1er mars 2011
    par Laura
    Très bon article. A chaque fois que je vous lis, j’ai envie d’en découvrir davantage. Je vais de ce pas communiquer ce blog avec mes amis :)

    Trader forex
    Fil de discussion

Vert Saint-Egrève : tram E concertation préalable
    Espace mixte de circulation piéton cycle.
    dimanche 6 février 2011
    par Jacques Monteillier

    Merci de votre contribution. Désolé de ce retard. Votre contribution était perdue au milieu de spams automatiques ! Sur le point que vous soulevez, il y a effectivement débat.

    Je suis comme vous un abonné quotidien de l’ex RN 75 et nombre de nos adhérents aussi. Je pratique également les pistes cyclables sur "trottoirs " de Grenoble que vous dénoncez. Je connais un peu aussi les pratiques dans des villes cyclistes et, par exemple, Vienne en Autriche où on trouve nombre de pistes cyclables à proximité des piétons. Gare aux touristes piétons qui n’a pas compris !

    De ce fait, j’ai comme vous une préférence pour la situation actuelle où le cycliste confirmé déboule. Par contre, la piste cyclable est peu inutilisée par les autres et donc ne participe, pas, en l’état, à un rabattement cycle vers le TC de la RN.

    Le maillage de notre commune est à améliorer en prenant en compte ces deux types d’usagers aux intérêts contradictoires : ceux qui traversent au plus vite et ceux qui restent à l’intérieur de la commune et de ses quartiers.

    Nous devons donc approfondir notre réflexion.

    J.Monteillier

    Fil de discussion

Vert Saint-Egrève : tram E concertation préalable
    Espace mixte de circulation piéton cycle.
    mercredi 19 janvier 2011

    Bonjour.

    J’ai lu avec attention le document que vous avez déposé et j’ai été assez horrifié par un passage : "la mise à l’étude d’un espace mixte piéton cycle qui assure la sécurité de tous est une solution à envisager"

    Cycliste depuis des années, ayant habité grenoble puis maintenant Saint Egrève, je peux vous assurer que ces espaces sont tout sauf sécurisé. En tant que cycliste, il faut faire preuve d’une prudence extrème et ne pas dépasser 5 à 10km/h, ce qui représente une vitesse très restreinte pour une personne qui utilise le vélo non pas pour l’agrément mais comme moyen de déplacement.

    Les pistes cyclables des grands boulevards sur Grenoble sont par exemple à la limite de l’inutilisable, avec les piétons qui circulent dessus, les personnes qui les traversent sans regarder, les enfants qui courent autour puis dessus.

    Deplus, les petits trottoir que l’on trouve à chaque croisement obligent à ralentir dès que l’on est pas possesseur d’un VTT au gros pneus.

    Ces espaces sont clairement fait pour retirer les vélos de la circulation automobile pour la fluidifier, mais pas pour sécuriser les déplacements des vélos et piétons.

    Les membres de votre association qui ont proposé une telle solution ne doivent utiliser le vélo que comme agrément le week end en famille, mais certainement pas pour des trajets quotidiens.

    La plupart des cyclistes qui roulent le long de la N75 ont une vitesse comprise entre 20 et 30 km/h, qui est totalement incompatible avec un espace mixte piéton vélo.

    Un tel espace réduirait tant leur vitesse que la durée augmentée du trajet leur interdirait le vélo comme mode de transport quotidien.

    Les dossiers de la fubicy, les recommandations du CERTU sont assez claires sur ce sujet.

    En espérant être utile par cette contribution

    Cordialement

    L.C.



    Recommandation du club des villes cyclables
    Fil de discussion