Mois de novembre 2009
lundi 2 novembre 2009

Enquête publique sur le projet de Rocade Nord : exprimons-nous !

Dans l’été 2007, le Conseil général organise une consultation auprès de 480 000 Isérois sur le projet d’une rocade sans péage pour réduire les bouchons aux entrées de Grenoble. Coût de l’opération : 600 000 euros.

En octobre 2007, on découvre que les études fournies ont été tronquées et que cette rocade fera baisser la fréquentation des transports en commun et saturera l’A480 qu’il faudra élargir : « ..elle (la rocade) n’améliore pas, voire dégrade les conditions d’accès à l’agglomération grenobloise, … » lit-on à la page 33 de l’étude de l’AURG.

Fin 2008, un nouvel argument est utilisé lors de la procédure réglementaire de concertation préalable : "La rocade servira à développer les transports en commun". Faut-il le croire ? La ligne de tram E est reportée de 2 ans à cause du chantier de la rocade dont on découvre qu’elle sera à péage !

Les Isérois pourraient être amenés à payer, au prix fort, une rocade, qui n’a rien à voir avec celle qu’on leur a présentée à l’été 2007. Or la plupart ne le savent pas, car après la « concertation-propagande » à grande échelle, les débats se limitent aux communes impactées directement : Saint-Martin Le Vinoux, Grenoble, La Tronche et Meylan.

Aujourd’hui, le projet avance en catimini. Sa présentation par des techniciens, à Saint-Martin Le Vinoux le 8 octobre (sans élus du Conseil général), n’a pas rassuré les participants. Il est clair que notre entrée Nord de l’agglomération subira l’impact de cette rocade. Le viaduc n’a pas été présenté, faute d’avoir été finalisé. L’aération classique rejettera vers la sortie l’air vicié sur les populations. Disparu, le traitement des gaz annoncé comme novateur pendant les réunions de concertation ! Quel sera le coût réel du projet si on y inclut l’élargissement de l’A480, indispensable pour limiter les bouchons créés par l’afflux de voitures ? Quel sera le prix du péage de cette rocade initialement gratuite ?

Plusieurs agglomérations ont renoncé à leur projet de contournement au profit des transports en commun. Pourquoi, à Grenoble, prendre le risque d’un projet coûteux et inutile ?

L’enquête publique est en cours et s’achèvera le 1er décembre 2009. Les documents d’enquête et les registres sont accessibles à la mairie de Saint-Martin Le Vinoux. Vous pouvez y écrire votre avis ou, plus simple, l’y coller ou envoyer votre avis à : Monsieur le Président de la commission d’enquête Préfecture de l’Isère Bureau de l’urbanisme Enquête Rocade Nord 12, place de Verdun - BP 1046 38021 Grenoble cedex 1

Les dossiers d’enquête sont sur le site Rocade Nord du conseil général.

Nous invitons les Saint-Egrèvois à se mobiliser contre un projet ruineux et confus qui est relancé au moment où l’urgence climatique impose de favoriser les alternatives à la voiture. Quand nous avons rédigé cet article, la forme finale du dossier d’enquête n’était pas encore disponible. Dès sa parution, nous mettrons en ligne sur notre site nos commentaires.

Vos élus du groupe Ecologie, Solidarité et Démocratie,

Mathilde Dubesset et Jean-Pierre Moy