Mois de septembre 2009
jeudi 27 août 2009

La révision du Plan local d’urbanisme (PLU) : Tous concernés !

Le Plan Local d’Urbanisme, qui date seulement de 2006, doit être révisé pour prendre en compte de nouvelles règlementations sur les risques naturels, ainsi que l’arrivée du tram. La révision vient de commencer avec la réunion publique d’ouverture du 24 juin dernier, qui sera suivie de plusieurs réunions thématiques et de quartiers d’ici la fin 2009.

Cette réflexion à long terme est capitale, non seulement pour l’avenir de notre commune, mais aussi pour l’équilibre futur du nord ouest de l’agglomération. Le cadre nous en est imposé par l’urbanisme passé, et par la crise énergétique vers laquelle nous allons :
- L’emploi dans l’agglomération s’est progressivement concentré dans le centre ville (tertiaire) et dans des zones industrielles ou commerciales nettement séparées des zones d’habitation. Cette tendance ne semble pas réversible dans les 10-20 ans à venir.
- Le prix du pétrole, et par conséquent des transports, est amené à augmenter fortement. Les déplacements joueront donc un rôle clé dans l’évolution de l’urbanisme

Voici les principes qui guideront nos interventions dans l’élaboration du nouveau PLU :

- Nous souhaitons que la révision du PLU se fasse dans le débat et la transparence.

- Nous raisonnerons à l’échelle de l’agglomération et pas seulement en Saint-Egrèvois Il faut offrir à tous ceux qui cherchent à se loger une alternative à l’éparpillement de l’habitat jusqu’à 50 km de Grenoble. Cette extension alimente l’accroissement sans fin du trafic et crée pour les particuliers des dépenses, une perte de temps et un risque d’accident accrus. Les zones d’habitation doivent donc se structurer autour d’axes bien desservis par des transports en commun. Saint Egrève est particulièrement bien placée pour accueillir ces nouveaux logements.

- Les services publics, les équipements sportifs et culturels sont déjà pour la plupart proches de la future ligne de tram, l’implantation de petits commerces doit aussi être encouragée le long de cet axe, pour entretenir l’animation de la vie locale.

- Nous tenons à préserver les grands espaces de jeu et de détente, assez nombreux sur notre commune, qui bénéficie aussi de la Chartreuse toute proche. Cette proximité de la nature permettra de densifier notre commune sans en dégrader la qualité de vie, que nous voulons préserver.

- Nous veillerons à inclure dans les schémas envisagés des voies réservées aux déplacements doux. Une grande partie des déplacements à l’intérieur de la commune peut se faire sans voiture.

Tous les habitants sont invités à participer avec nous aux réunions publiques qui auront lieu à l’automne pour y apporter leurs idées, leurs suggestions. C’est aussi l’occasion de rencontrer les élus.

Vos élus du groupe Ecologie, Solidarité et Démocratie, Mathilde Dubesset et Jean-Pierre Moy